Un beau site web est indispensable

Cinq ans déjà ! Je rédigeais un article au titre similaire, sous forme interrogative. La réponse était certes positive, mais motivée par des considérations d'agrément et d'esthétique. Aujourd'hui la réponse à cette question serait oui, trois fois oui. Mais… Beau pourquoi ? Beau comment ?

Un site web doit être beau parce que le média web est devenu mature et que les standards de présentation se sont améliorés. Il doit être beau parce que dans notre société d'émotions surabondantes la perception visuelle, le ressenti, le feeling sont devenus importants.
Parce que sur Internet le visiteur visite beaucoup et vite, il choisit tout aussi vite, à l'instinct, il fonde son choix sur le critère d'immédiateté par excellence, le visuel.
Parce que son "choc esthétique" doit être en harmonie avec l'idée qu'il s'est forgée de ce qu'il recherche.

Par exemple, si un dirigeant d'entreprise recherche un consultant en stratégie, l'idée qu'il s'en fait s'accommodera mal d'un site bariolé, alors qu'il jugera le même site bariolé adéquat pour un créatif ou un organisateur de soirées festives.
Le visuel du site doit être une transcription visuelle du métier de son propriétaire, il doit représenter son expertise de façon évidente et cohérente. Il doit permettre aux clients potentiels de l'identifier instantanément comme LA réponse à leurs besoins.

Bien sûr, le reste devra être à la hauteur des attentes, mais le principal aura été fait, séduire.

Le visuel d'un site est par nature un travail artistique. Ce n'est pas un simple habillage, un élément décoratif, une mise en couleurs pour agrémenter les textes.

Le designer rentre dans l'univers du client, il en comprend le métier, le positionnement, les idées force. Il s'en imprègne et entame son travail de création artistique ; il traduit tout cela en une représentation visuelle. Belle.

Le designer possède une formation artistique poussée, une formation à la communication, une culture économique et industrielle, il maîtrise les codes sociaux, les couleurs, les formes, les signes, il est un artiste complet.

Sa compétence en ergonomie contribue à mettre en beauté le site chargé de vendre votre image. L'ergonomie, c'est ce petit rien qu'on ne perçoit que quand elle est médiocre : des boutons mal placés, un menu peu intuitif, des liens hypertextes difficilement visibles, des informations mal organisées dans la page, une logique de navigation illogique…
Le web designer ne tombe pas dans ce panneau. Son interface utilisateur est si naturelle qu'on a l'impression de pouvoir facilement en faire autant. C'est le propre des artistes.

Peut-être devrait-on l'appeler web artist ?

Tweeter